La découverte du jour

Nous avons récemment visité de fond en comble l’extraordinaire Musée Victoria & Albert à Londres. Splendide déambulation – malgré une errance de quelques minutes à travers les fers forgés sans savoir exactement ce que nous faisions là mais notant leur qualité – nous pouvons conclure notre visite par trois visions puissantes, trois sections phares qui élèvent le musée au rang d’incontournable.

Le mobilier, au niveau 6, dans une longue salle où il n’est pas présenté chronologiquement mais par technique, où nous découvrons certains parallèles que nous n’aurions sans doute pas fait spontanément.

« Factory ceramics » qui regroupe la production des plus grands ateliers après 1900 et la galerie d’après, dédiée à la céramique contemporaine. Un parcours qui illustre véritablement comment se développe encore le travail ancestral de ce matériau qui ne prend pas une ride.

La galerie photo, la pièce n°100 ; en entrant, nous avions le sentiment d’être devant une concentration exceptionnelle. Ce musée est historiquement le premier collectionneur de photographies et il possède un fond remarquable, ce qui permet à tous – mêmes novices – d’y trouver des références.
Nous y avons recroiser nos précédents « Ceux du Jour » comme on retrouve des amis, notamment un fragment de portrait de Georgia O’Keeffe par Alfred Stieglitz et notre Rineke Dijkstra.
Coup de cœur parmi le musée, cette galerie nous conforte dans notre affection naissante pour la photographie, un intérêt que nous avons la chance de nourrir au contact de notre talentueuse amie photographe, Margot Vonthron.

Pour prolonger la découverte, vous trouverez la page de la galerie photo du V&A Museum, ici. Si vous êtes curieux, la page professionnelle de Margot est ici.

dec1