La surprise du jour

Ai Weiwei expose au Bon Marché et les vitrines sont magnifiques. De très grandes installations conçues à l’aide d’un spécialiste chinois du cerf-volant, toutes axées autour du thème « aire de jeux » ont pris place au sein du grand magasin.

Les œuvres sont délicates et aérées, nous avons été conquis par ce projet pour deux raisons.

A l’heure de l’impression 3D et de l’omniprésence du numérique, une réelle mise en évidence de l’artisanat et du travail manuel ancestrale qu’est celui du cerf-volant fait tout simplement sourire. Et nous aurons l’occasion de reparler de cette tendance.

On est également ravis de voir une nouvelle fois l’art contemporain pénétrer un espace public, ces démarches se multiplient. Elles donnent à l’artiste l’occasion de s’adapter à la contrainte d’un lieu qui a déjà son propre esprit.

Les œuvres donnent une touche féérique à ce mythique lieu de vie parisien.

« Ai Weiwei a dit vouloir toucher un autre public que celui des galeries ».
Cet accrochage, au Bon Marché, n’est pas pour autant un pas vers la démocratisation de l’art contemporain. Il a toutefois le mérite de présenter le travail d’un artiste majeur, à qui les institutions française n’ont pas encore dédié d’exposition.

Un avant-goût de cette atmosphère poétique ici.

surprise9