L’information du jour

Dans la continuité de nos quelques messages à propos de Bruxelles;

En mars prochain nous verrons la naissance du projet MIMA (Millenium Iconoclast Museum of Art) à Molenbeek.

Car oui, Molenbeek est aussi une commune où sont présents ateliers d’artistes et galeries, où la rue Antoine Dansaert propose les couturiers et designers les plus avant-gardistes et où, le long du canal, un giga outlet 100% design propose des meubles inouïs sur 4000 mètres carrés !

C’est justement au bord du canal, dans les anciennes Brasseries Bellevue que prendra place ce musée d’initiative privée qui se donnera la mission de présenter, à travers une collection permanente et deux expositions temporaires par an, l’art 2.0.
Sous cette appellation, c’est l’art qui a émergé lors de l’apparition d’internet et des nouvelles technologies, sur lequel nous avons peu de recul mais qui est indéniablement en marche.

Récemment avec la vente d’Art Urbain et les acheteurs qui étaient au rendez-vous, nous constations avec enthousiasme que ces œuvres d’art venaient de la rue jusque dans les collections privées. Dès le mois de mars à Bruxelles, elles auront carrément leur musée !

« Concrètement,  le  musée  présentera  des  artistes  qui,  par  le  simple  fait de  ne  pas  s’exprimer  uniquement  dans  la  communauté  de  l’art  contemporain, reflètent une  nouvelle  pensée.

Issus  généralement  de  “sous cultures”  comme  celles  du  street  art,  du hacking,  du  skateboard,  du  graphisme, ou  de  quelque  genre  musical, certains  artistes  ont  atteint  une  visibilité  et  une  influence significative dans  la  société  civile,  acquise  en  marge  du  monde  de  l’art contemporain.

Promouvoir  cet  art,  c’est  répondre  à  l’attrait  public  qu’il  exerce,  et participer  au  monde  de demain. »

(Extrait du dossier de presse, que nous pouvons lire ici)

info9